EN FR

L'histoire du campus

À partir de 1860
À partir de 1860, des missions allemandes s’implantent dans la région du Levant. L’une des importantes réalisations de ces œuvres protestantes allemandes est l’hôpital Saint Jean de Beyrouth qui est dirigé par l’ordre des Johannites de Brandebourg.
À la fin de la PGM PGM
À la fin de la Première Guerre Mondiale, la France se voit confier un mandat sur cette partie de l’Empire Ottoman qui regroupe le Liban et la Syrie actuels.
C’est ainsi que la France     «hérite» de l’hôpital Saint Jean, qui est alors transformé en hôpital militaire français.
Cet hôpital est aujourd’hui le bâtiment principal de l’ESA.
de 1943 à 1983
Lorsque les troupes militaires françaises quittent le Liban, à l’indépendance, en 1943, le site change définitivement d’orientation pour accueillir la chancellerie diplomatique française et l’ensemble de ses services jusqu’en 1983.
en 1995
Ce n’est qu’en 1995 que les gouvernements libanais et français décident de créer un important dispositif de formation destiné aux cadres du Liban et de la région.

Le campus de l'ESA aujourd'hui

Un campus de 30 000 m², un parc boisé unique au cœur de Beyrouth.
6 Bâtiments équipés dans le but de recevoir les étudiants dans les meilleures conditions pour la réflexion, la recherche et le networking.
Batiment ABatiment BBatiment CBatiment DBatiment EBatiment F
Bâtiment principal comprenant les bureaux de l’administration, des salles de travail et les amphithéâtres de cours. Au rez-de-chaussée se trouve l’auditorium Fattal, d’une capacité de 150 personnes, qui accueille souvent des manifestations tel que des conférences ou tables rondes.
Le Centre de Documentation International en Management (CEDIM) se trouve dans le bâtiment situé au nord du campus en rentrant par le portail principal. Le CEDIM peut accueillir jusqu’à 65 lecteurs sur une superficie de 240 m². La salle de sport se trouve au rez-de-chaussée de ce même bâtiment.
L’IMEF (Institut Monétaire et Financier) est doté d’une salle des marchés Reuters équipée pour former les étudiants du domaine financier et bancaires aux marchés boursiers.
La Villa du Pasteur est uniquement réservé aux invités, intervenants et professeurs de l’ESA.
La Villa Rose, aujourd’hui en projet de restauration, accueillera les formations de l'ESA EXECUTIVE EDUCATION
Le Consulat
Le campus de l'ESA aujourd'hui Le campus de l'ESA aujourd'hui
  • Bâtiment principal comprenant les bureaux de l’administration, des salles de travail et les amphithéâtres de cours. Au rez-de-chaussée se trouve l’auditorium Fattal, d’une capacité de 150 personnes, qui accueille souvent des manifestations tel que des conférences ou tables rondes.
  • Le Centre de Documentation International en Management (CEDIM) se trouve dans le bâtiment situé au nord du campus en rentrant par le portail principal. Le CEDIM peut accueillir jusqu’à 65 lecteurs sur une superficie de 240 m². La salle de sport se trouve au rez-de-chaussée de ce même bâtiment.
  • L’IMEF (Institut Monétaire et Financier) est doté d’une salle des marchés Reuters équipée pour former les étudiants du domaine financier et bancaires aux marchés boursiers.
  • La Villa du Pasteur est uniquement réservé aux invités, intervenants et professeurs de l’ESA.
  • La Villa Rose, aujourd’hui en projet de restauration, accueillera les formations de l'ESA EXECUTIVE EDUCATION
  • Le Consulat

Le campus de l'ESA s'agrandit

La Villa Rose

Centre de formation pour cadres et dirigeants – Lieu de formation de l’ESA Executive Education.

Développé en partenariat étroit avec la Banque du Liban, appuyé par l’Ambassade de France et la CCIR, ce centre sera dédié au développement des cadres et dirigeants des Banques Centrales et des entreprises du Liban et de la région.

L'Auditorium Georges Audi

Un auditorium de 400 places . Un espace unique au coeur de la ville. 

Aménagé en sous-sol et totalement intégré dans le paysage, bénéficiant des meilleurs équipements technologiques, l'auditorium Georges Audi est adjacent à la Villa Rose. Cet espace sera dédié à l’organisation de conférences, colloques ou manifestations culturelles.

L'ESA et l'art

Depuis son origine, l’ESA s’est fortement impliquée dans la promotion de l’art et de la culture au Liban.

Cet engagement traduit à la fois une volonté institutionnelle et une culture d’entreprise.

A travers ses actions, l’ESA a pour ambition de travailler sur le regard de l’individu et de faire réfléchir ses visiteurs, partenaires et étudiants à l’importance des dimensions intellectuelles et culturelles de la vie en société.

Ainsi, l’ESA s’est dotée d’une importante collection d’œuvres d’artistes libanais et français, parmi lesquels Jean-Marc Dallanegra, Leila Kazma, Ayman Baalbaki, Taghreed Moghrabi, Nadim Karam…

De plus, chaque année L’ESA organise, un nombre de manifestations artistiques ou culturelles pour adresser un signal de soutien et d’encouragement pour ce domaine au Liban afin de maintenir Beyrouth comme un foyer de création et de diffusion, un symbole de liberté et de diversité.

Visite virtuelle

Le campus
Un campus unique au coeur de Beyrouth