Vie De Campus

espaces communs

Les espaces communs de l’ESA, pourvus de meubles modernes et aménagés de façon à offrir un confort optimal, forment un cadre parfait aux étudiants pour socialiser, échanger des idées, faire des connections, bâtir des amitiés et surtout créer des souvenirs pour la vie. C’est dans ces espaces qu’ils apprennent le B.A.-BA des relations d’affaires et partagent leur savoir avec leurs collègues.

CEDIM

Un lieu d’étude et de référence la bibliothèque CEDIM comprend les meilleurs ouvrages et références des affaires. Pour se mettre à l’heure des temps qui courent, toutes les ressources ont été digitalisées, permettant ainsi aux étudiants de consulter et faire leurs recherches à distance, tout en profitant des divers espaces verts du campus.

LA BOUSSOLE

Dans le sillage de La Boussole, avec Lapérouse.

Bienvenue à bord de « La boussole », le restaurant de l’ESA, au sein d’un espace entièrement rénové et redécoré dans l’esprit « La Boussole », référence à l’instrument de navigation maritime et plus particulièrement à un grand navigateur et explorateur français du XVIII ème siècle : le Capitaine de vaisseau Jean-François de Galaup de Lapérouse, parti explorer le grand océan Pacifique Sud à bord du navire La Boussole.

Le 1er août 1785, LOUIS XVI confie en effet à Lapérouse le commandement de l’une des plus importantes expéditions scientifique du Siècle des Lumières. Conformément à la feuille de route qui lui a été confiée, Lapérouse, sur les traces du grand navigateur anglais James Cook, fait halte en Australie, à Botany Bay, puis en Nouvelle-Calédonie, dont il reconnaît la côte Ouest.

Les deux navires de l'expédition, La Boussole (commandée par Lapérouse) et L'Astrolabe (commandée par Fleuriot de Langle), s'échouèrent peu après, en 1788, sur les récifs de Vanikoro en plein Pacifique Sud, ce qui mit un terme prématuré et tragique à l'expédition.

A deux siècles de distance, grand navigateur et explorateur Lapérouse incarne les valeurs que l’ESA souhaite transmettre à ses étudiants et qui seront leur richesse et leur véritable patrimoine. Excellent marin, d’un grand professionnalisme, d’une loyauté à toute épreuve, Lapérouse avait toutes les qualités d’un chef : un homme solide mais aussi juste, humain, qui savait prendre soin des marins, des savants, astronomes, physiciens et naturalistes qui avaient embarqué avec lui et respecter les peuples qu’il allait rencontrer.

Pour de futurs dirigeants en formation au leadership et à la conduite des affaires, quel meilleur exemple suivre que celui de Lapérouse ? Puisse-t-il inspirer nos étudiants et contribuer, par son parcours et sa personnalité, à faire d’eux des chefs et des leaders responsables.